a corona for Queens

Il y a 12 années dans concerts - Aucun commentaire

Eheh, ça faisait longtemps … Mais je reviens en force !
Is NEW YORK in da house ???
Oh Yes, it is !!!

Une semaine après avoir vu les LAST POETS se reformer sur scène après 30 ans de séparation, dans une copie conforme du cabaret sauvage à Aubervilliers… brrrr… j’en ai encore des frissons… Voici 3 grosses pointures New Yorkaise des 20 dernières années qui s’annoncent sur Paname.

On commence par le tout début des années 90. Queensbridge se dispute le titre de place to be for Hip hop avec le South Bronx. Et faut reconnaître que ces années là, comme les précédentes et comme les suivantes, QB, le plus gros project du monde fournit le monde avec un son incomparable.
1991, c’est l’année de Blacksheep. De fait un loup dans un costume de mouton noir comme le signale l’intitulé de leur premier album. Dévastateur.
« The choice is yours », petit morceau au confluent des styles 90/91 et 92/93, à la transition entre la chemise électrique et la brosse surélevée façon will smith & Jazzy Jeff et le bon vieux gangsta baggy sur les gros écrase merdes caterpillar, sweat capuche bien rabattu sur la gueule version Naughty by Nature. Mixé en accéléré au Batofar par Beat Assailant, le morceau a fait péter un câble à notre ami Fab qui s’est subitement tourné vers moi avec un regard de junky en manque en me suppliant : “il me faut ce son !” Moi : “l’original ou cette version ?” Lui : “cette exacte version !!” hum… J’ai tenté de reproduire j’ai pas réussi mais l’original tue !
Un petit son à la a tribe called quest, ou à la jungle Bro, ce qui n’a rien d’étonnant vu que les gars font partie du même collectif des native tongues, …
Donc voilà ça se passe au même Batofar (sorry Clem) le 7 Mai à 20h. Je pense que seul le lead rapper sera sur scène. 20 euros

On ne traîne par car le lendemain sur le même lieu, c’est le most famous latin crew of Queens qui vient défendre ses couleurs. Since 1993, the BEATNUTS, des prods de ouf, des flows de ouf=. They got the funk, no question !!

Producteurs hors catégorie, je cite wikipedia à ce propos car je trouve que la description colle parfaitement : “Their production is noted as some of the most accomplished, if unheralded, in all of hip-hop, often intricately detailed (as in their finely honed work for Mos Def on two tracks from Black on Both Sides) but more regularly barnstorming, club-friendly, flourish-laden party music.” En résumé, c’est de la bombe et ça peut aussi être extrêmement efficace en mode hardcore comme l’illustre bien “reign of the tec”. En fait si on regarde bien on se rend compte qu’il n’y a à peu prêt pas de déchet en 15 ans de carrière. Que du lourd, que de l’efficace. D’ailleurs nombreux sont ceux qui ont collaborés avec eux, ou qui leur rendent hommage. Respect dû au plus grands.
Qui plus est, il semblerait que leur réputation sur scène soit celle d’ « in-your-face performers »… Alléchant, isn’t it ??
Donc 8 mai, Batofar, pour 22 euros, même pas cher !!

Le 24 mai à La Bellevilloise, on sera toujours dans le Queens mais plutôt du côté des années 2000. Avec Pharaohe Monch. Là encore ya du talent à revendre, tant à la prod qu’au flow. Des hits comme Simon says, my life, the light, … ahhhhh ça fait bien plaisir.
A 21h pour 30 euros

Bref vous l’aurez compris, il conviendrait de tresser des lauriers au rap made in Queens !

2 autres concerts à annoncer rapidement :
– Les Dilated peoples et Rasco, l’underground de L.A. à l’élysée montmartre le 13 mai. Un DJ (Babu) membre des fameux beat junkies, 2 rapper de qualité en les personnes de Rakaa Iriscience et Evidence, les dilated c’est la classe, enfin surtout leur premier album qui est tout simplement ENORME, après j’accroche moins… Problème c’est que c’est à l’Elysée Montmartre, avec ses tarifs disuasifs, son son de merde, et ses horaires pourris… pity…
Hocus Pocus, pour ceux qui ratent l’Olympia il y a une séance de rattrapage à l’Alhambra dans le 10eme du 7 au 9 octobre pour 30 euros…

Je rappelle aussi Tumi & the volume le 6 mai à la goutte d’or.

Da Sound Provider

Partager

Write a comment