Le Festival 2009 !

Il y a 11 années dans concerts, Court Métrage, Édition 2009, expositions, Théâtre - Aucun commentaire

Voici le programme complet du festival 2009 !


Courts dans l'Herbe Festival 2009

Restez aux aguets !

// EN DIRECT !

Tom, président de l’association, dans Carnets de Campagne, sur France Inter, ça se passait ce jeudi 23 avril :

 

// LES CONCERTS

The Mammy Novas c’est le groupe saint-maurien qui monte !

Amis de Courts dans l’Herbe, ils sont chargés d’ouvrir cette 7ème édition du festival. The Mammy Novas, c’est la crème du yogourt rock, une nouvelle sensation rock funk reggae disco !

 

Ces 3 titis parisiens viennent prendre un bon bol de nature à Courts dans l’Herbe. Rock endiablé et efficace, influences tziganes, goût de la fête avéré qui n’est pas sans rappeler celui de La Caravane Passe !

Leur premier album studio, Magic Cirkus, affirme définitivement que ces « trois gars » sont de superbes musiciens, manipulant avec dextérité et virtuosité tous les ingrédients d’une chanson incandescente.

 

Loota Yard, c’est un producteur de reggae parisien, reconnu par ses pairs jamaïcains, qui a travaillé avec les plus grands. Il s’est entouré de 3 chanteurs d’exception : Biga, Maxwell et Joseph Cotton. Le benjamin, c’est Biga, dont on a du mal à croire, à l’écouter chanter, qu’il soit né il y a seulement 20 ans sur les rives de la Loire ! Il sera accompagné par Maxwell, vieux de la vieille de la scène reggae parisienne, et par son prestigieux acolyte jamaïcain : M. Joseph Cotton, exilé en Europe ces temps-ci, pour notre plus grand bonheur.

 

Imaginez que vous êtes au fond de la piscine et qu’au dessus de votre tête quelqu’un joue de la musique ! Le Steel Drum fait un peu cet effet là : un moment de flottement, l’impression de se retrouver enveloppé dans un nuage d’eau… Avec Panash Steelband, vous découvrirez le Calyspo, musique traditionnelle de Trinidad & Tobago, pour un après-midi de déambulation et de show qui ne manquera pas de vous étonner.

Voguant au gré des saisons entre Berlin et Ibiza, Rico Loop est homme orchestre. Une bouteille d’eau, quelques accords de guitare, un peu de beat box, quelques machines et nous voilà plongés dans la transe !

Ça vous étonne ? Le résultat est, lui, étonnant !

Le groupe qui monte sur la scène rap de la côte ouest française ! Dans la lignée d’Hocus Pocus, les bordelais d’O2Zen proposent un rap intelligent inspiré par les grands noms du rap américain (Lootpack, etc.).

Ils viennent à Courts dans l’Herbe accompagné de Marine Thibault, ex-flûtiste de Wax Taylor, pour leur première scène parisienne.

Du funk, encore du funk, rien que du funk ! Tel pourrait être la devise de Trevor & Lisa. Neuf musiciens parisiens reconnus dont les créations instrumentales vont enflammer le dancefloor rappelant aux plus anciens les heures glorieuses de l’épopée de James Brown !

Vous avez d’ailleurs certainement déjà eu l’occasion d’écouter leur tube « Night of the wolf » sur les ondes de Radio Nova ces derniers mois.

Et pour finir en beauté le festival, Courts dans l’Herbe a invité Setenta !

Groupe parisien qu’on retrouve régulièrement sur les compilations de Radio Latina.

Là encore, beaucoup de musiciens sur scène pour une fin de soirée latino. Un funk caliente aux sonorités cubaines pour danser jusqu’au bout de la nuit !

// LES EXPOSITIONS

  • Toujours du Street art à Courts du l’Herbe

CDLHDepuis sa première édition, Courts dans l’Herbe met le « street art » à l’honneur au travers d’expositions et de la réalisation d’une fresque graffiti. En 2009, la fresque s’inscrira dans la thématique générale du festival. Elle sera éclatée sur 4 cubes de bois répartis dans le parc.

Chacun des cubes sera confié à une équipe d’artistes choisie pour la qualité de son travail et l’originalité de son style. Le public aura ainsi l’occasion de découvrir quatre facettes différentes du graffiti contemporain lors d’un « battle » d’anthologie !

 

 


CDLHLe chemin cinématique se révèle être une rivière onirique peuplée de poissons multicolores qui ne s’animent que si l’on a trouvé l’astuce. Un indice ? Selon le principe du cinéma par déplacement, ce chemin mystérieux fonctionne de la même façon que le zootrope, jouet rotatif à illusion d’optique. Ouvrez l’œil mais surtout avancez, les poissons sont malicieux : ils n’apparaissent sous vos pieds que si vous vous déplacez à une cadence assez rapide.

EDOUARD BEAULe travail d’Edouard Beau s’inscrit bien dans une démarche de photoreportage. Tout en informant sur les chaos du monde, il s’accorde à donner une image humaine de destins brisés, de destins émigrés vers des territoires fantasmés ou enracinés sur des terres hostiles. Pour cette édition, Edouard Beau nous a préparé une sélection de tirages pris dans la région du Kurdistan, en pleine guerre d’Irak. Que ce soit une jeune femme qui pleure auprès de ces trois enfants endormis, un cercle d’écolier dans la montagne, des hommes priant devant la lueur d’un soupirail, des militaires menaçant un homme à genoux ou encore trois clandestins rêvant d’un autre voyage, Édouard Beau suggère toujours, dans ses images, la lumière d’un lendemain meilleur. Il est actuellement distribué par l’Agence Vu.

GILLES SAVOY« Ambiansseur », Gil Savoy a réalisé l’atmosphère sonore de l’exposition photographique d’Edouard Beau. Concevant des pièces radiophoniques pour Arte Radio, des bandes son de films ou encore des pièces de musique concrète, il explore plusieurs facettes de la création sonore. Le point commun dans toutes ses pratiques réside dans un travail à partir de prises de son in situ (field recording), ainsi qu’en une approche plus sensorielle que réaliste des sujets traités.

CDLH« Lorsque je m’assois dans un champ ou parcours une forêt, mon regard est toujours attiré par les petits détails de la nature. Ces gouttes d’eau sur la végétation, insectes aux formes surprenantes et autres rayons de lumières sont les sujets d’inspiration de mes photos. » Présentées au milieu de la végétation, les compositions photographiques de Simon Fellous mélangent les échelles et les matières. Une invitation à mettre le nez dans l’herbe !

CDLHChristian Guémy alias C215 est un artiste peintre qui a laissé ses pochoirs sur les murs des rues de nombreuses villes de ce monde, parmi lesquelles : Brooklyn, Londres, New Delhi, Istanbul, Sao Paulo, Barcelone, Tel Aviv, Amsterdam, Varsovie, Casablanca, Dakar, Athènes, Rome et d’autres encore. Il y a peint des personnages de rue : clochards, mendiants, cireurs de chaussures, enfants des rues, et il présente, dans le cadre du festival, une installation de pochoirs sur bois et matériaux de recyclage, autour du thème du mysticisme. Spiritualité, émotions extatiques et pureté de regards mystiques pour tous. Illumination garantie pour tous ceux qui en auront consommés sans modération.

 

// LE THÉÂTRE

Laisser la semaine loin derrière soi, c’est ce qui vous attend dès l’entrée du parc car c’est au son du violoncelle qu’une demoiselle charmera vos oreilles. Elle s’appelle Shirley Kessous et elle vient d’un lointain pays. Un peu plus loin, sous un chapiteau, Agathe Peyrat, accompagnée de son ukulélé, jouera avec son image, entre deux court-métrages. En haut du parc, vous retrouverez Fleur Offwood, qui a éclos dans les bois, comme sa guitare. Vous l’applaudirez sur la scène radio.

Samedi, c’est le théâtre de marionnettes Greluche qui proposera son spectacle, Le corbeau et le renard, plusieurs fois dans la journée, un  entresort déjanté de dix minutes avec dans les rôles principaux : Jean-Pierre le vieux cygne maniaco-dépressif et Jack, le chat Crooner. Samedi sera aussi l’occasion de découvrir, en se promenant dans le parc, Bassidou, joueur de balafon et tendre conteur.

Si vous entendez cette phrase : « J’aurais aimé être un gourou… », n’ayez crainte ! Frédéric de Conink vous racontera les confessions d’un homme qui, au travers de ces différentes expériences mystique, nous raconte ses aventures dans le monde de la manipulation mentale…

Léa Bulle nous offrira une projection-piano du Fumeur de Cigare, film d’Antoine Roegiers… Comme Avant !!

Qui sont ces grands enfants là-bas ? Des Porteurs de Rêves assurément, des échassiers de la compagnie Les Mistons. On nous a dit qu’ils étaient à la recherche de talents…

En déambulation également, mais en noir et blanc cette fois, les Tistics chanteront leur répertoire de reprises des grands hits anglo-saxons, traduites en d’hilarantes mises en scène !

// LES COURTS-MÉTRAGES

Cette année le festival offre une place encore plus importante aux courts-métrages avec une double projection et  de multiples sélections : sélection  « officielle », sélection pour les enfants et sélection web (en partenariat avec Dailymotion) !

  • La compétition « officielle » // VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN de 22H30 à 0H30

Films en compet

La traditionelle double projection simultanée de courts-métrages en plein air. Sur plus de 400 films reçus cette année, voici les films en compétition pour la Pelouse d’Or 2009 ! Le lauréat remportera une participation au prochain Short Film Corner à Cannes en 2010.

VOIR LES FILMS SÉLECTIONNÉS

 

  • Le Cine Niño // SAMEDI 20 JUIN de 16H30 à 18H

cine nino

C’est au théâtre de l’Abbaye que les petits pourront découvrir samedi 20 juin après-midi une sélection de courts-métrages d’animation concoctée rien que pour eux ! La séance sera suivie d’un atelier ludique et pédagogique

VOIR LES FILMS SÉLECTIONNÉS

 

  • Courts en Herbe // VENDREDI 19 & SAMEDI 20 JUIN de 19H à 20H

courts en herbe

Venez découvrir une sélection de premiers films au Théâtre de l’Abbaye et apporter votre vote. Une mise en  bouche avant la sélection officielle !

VOIR LES FILMS SÉLECTIONNÉS

 

  • Courts sur la Toile – la sélection du web // VENDREDI 19 de 18H à 19H  & SAMEDI 20 JUIN de 15H à 16H


Courts sur la toileDM

C’est en partenariat avec le site Internet Dailymotion que le festival lance cette année COURTS SUR LA TOILE! Le fonctionnement : des internautes ont déposé leurs films, et d’autres ont voté. Et vous ? Quel sera votre film préféré ?

VOIR LES FILMS SÉLECTIONNÉS

 

// LES ANIMATIONS ENFANTS

Cette année encore, le festival fera la part belle au jeune public! Comme en 2008, la projection Ciné Niño permettra aux enfants de découvrir la magie du court-métrage. Organisées en journée, ces séances ciné-junior présenteront des films d’animation 2D et 3D ainsi que des films documentaires et expérimentaux.

Les animateurs Courts dans l’Herbe, déguisés pour l’occasion, organiseront également une grande chasse au trésor. Le but?! Que chaque enfant participe aux différents ateliers, jeux de visée, jeux de mémoire, quizz et défis divers pour remporter un “ingrédient”.

A l’issue du jeu, tous les ingrédients récoltés par les enfants permettront de réaliser un grand goûter de crêpes. Enfin, n’oublions pas les ateliers de sensibilisation à l’écologie. Pour que chaque enfant puisse profiter pleinement du festival…

Vous aurez compris, il faut absolument venir avec vos bambins !

// LE STÉNOPÉ

Festival de courts-métrages avant tout, Courts dans l’Herbe a toujours eu à cœur de promouvoir l’éducation à l’image. C’est ainsi que nous mettons en place une expo-atelier « sténopé » dans le cadre du festival 2009.

Le « sténopé », c’est l’appareil photo le plus rudimentaire qui soit. Pas besoin d’objectifs sophistiqués, de gadgets électroniques, une simple boîte percée d’un trou suffit à prendre de très belles photos. Idéal pour expliquer aux grands et aux petits quelques principes de base de la photographie (et du cinéma, bien sûr) ! L’installation consistera en :

-  une exposition de photographies réalisées avec des appareils sténopés

-  un appareil sténopé géant pour illustrer les notions de formation de l’image et de distance focale lors d’ateliers se déroulant toute la journée du samedi 20 Juin.

Le fonctionnement de votre appareil photo vous a toujours intrigué, n’hésitez pas à venir nous voir, vous constaterez qu’il n’y a rien de plus simple que la photographie !

// COMMENT VENIR ?

CDLH Objectif FestivalRendez-vous au festival Courts dans l’Herbe grâce à Objectif-festival.com. C’est un service de recherche de transport économique et écologique qui présente des billets de train d’occasion et des billets de covoiturage : http://courtsdanslherbe.objectif-festival.com.

CDLH CDLH

 



Afficher Parc de l’Abbaye sur une carte plus grande


fab-

Partager

Write a comment