Une ou deux couches de vernis ?

Il y a 8 années dans De la confiture dans les oreilles, Le Blog - Aucun commentaire

Article tiré du blog De la confiture dans les oreilles :

J’avais promis, cette année, de déroger à mes vieilles habitudes de visiter les expositions le jour de leur clôture (ou presque). Jusqu’à maintenant, je m’y tiens… voire je me retrouve à l’extrême inverse !

Ainsi, le 7 février, j’avais décidé de profiter de mon nouveau statut d’amie du musée du quai Branly pour assister au vernissage de l’exposition « L’orient des femmes », auquel j’étais conviée. Las, je n’étais pas la seule ! Il fallait faire trois quarts d’heure de queue pour accéder au Graal des coupes de champagne patronnées par Mme Carla-la-Brune. Je me suis contentée de flâner dans les collections permanentes et irai un autre jour. Vous entendrez donc normalement parler de cette exposition bientôt !

Heureusement, autre milieu, autres mœurs. Samedi dernier, j’ai profité d’un temps particulièrement humide pour enfourcher mon vélo et me rendre au vernissage de l’exposition « Circulations », au parc de Bagatelle, dans le bois de Boulogne. Ce jeune festival a pour but de présenter les œuvres de jeunes (par leur âge ou par leur peu d’ancienneté dans la pratique) photographes européens. Point de champagne ni de première dame cette fois, mais des tables chargées de bouteilles de sodas et de grands saladiers de fraises Tagada où chacun se sert, des artistes accessibles et enthousiastes, prompts à dédicacer le catalogue ou à se faire prendre en photo et une ambiance très familiale. Une réussite ! Quant à l’exposition, ma foi, comme pour tout évènement qui montre plusieurs artistes, il y a de tout : certaines photos m’ont beaucoup plu (comme celles de Flore Maia, dont l’affiche est issue, ou de Julien Bernard), d’autres moins.

L’exposition se tient jusqu’au 20 mars et est gratuite, alors si vous voulez profiter d’un week-end ensoleillé pour vous balader, une seule destination : le parc de Bagatelle, ce qui vous permettra en plus d’admirer le magnifique jardin (quoiqu’en mars, je doute que les roses soient déjà fleuries…) !

De la confiture dans les oreilles

Partager

Write a comment